Comment feutrer la laine - technique de feutrage artisanal

Comment fait-on du feutre ?

Le feutre de laine, aussi appelé feutre artisanale, feutre de laine ou laine feutrée est un étoffe non-tissé, née du frottement de la laine à l’eau chaude savonneuse.

Le feutre est la plus ancienne matière textile du monde. Ne nécessitant que des poils de mouton et de l’eau, la technique du feutrage est antérieure à l’invention du tissage ou du tricot, techniques pour lesquelles il faut filer la laine au préalable…Qui dit filage – dit rouet et pour cela fallait déjà inventer la roue !

Il a une histoire qui raconte que c’est Noé qui a découvert le feutre. Les animaux enfermés sur l’arche de Noé perdaient des poils. Ils urinaient et marchait sur ces poils . Quand ils quittent enfin le navire plusieurs semaines plus tard Noé découvre un magnifique tapis de feutre.

J’aie cette histoire car elle illustre bien comment on fait du feutre. Voici les étapes

  1. On tond des moutons et débarrasse les poils de leurs impuretés.
  2.  La laine est lavée, cardées, éventuellement peignée et parfois teintées.
  3.  Des petites mèches de laine sont dispose les unes à côté des autres en les superposant comme les tuiles d’un toit.
  4. Une deuxième couche est ajoutée de la même façon en croisant les fibres perpendiculairement. On peut ajouter autant de couches que l’on veut suivant l’épaisseur désirée.
  5.  La laine est arrosé d’eau chaude (savonneuse*) et, une fois les fibres bien imbibées, on commence à les frotter, doucement dans un premier temps puis de plus en plus fort.

Le frottement active le feutrage. La chaleur, l’humidité, la pression et les mouvements répétés provoquent une réaction naturelle : les écailles des poils de mouton s’ouvrent et s’accrochent les unes aux autres. C’est une réaction irréversible qui créer une matière aux qualités extraordinaires : le feutre.

Les propriétés et caractéristiques du feutre.

Votre avis nous interesse